Office du Tourisme
de
Grez-Doiceau
Tourisme de
Grez-Doiceau
Tourisme de
Grez-Doiceau

Nl   En

Quelques endroits remarquables de Nethen


Eglise paroissiale St Jean Baptiste
Cette église de style néo-classique date du XVIIIème siècle et présente une tour occidentale de trois niveaux sur plan carré et une nef de trois travées classiques en briques et pierre blanche, datées 1768 sur la clé du portail en pierre bleue. Le chœur, le transept, les sacristies et l’habillage intérieur sont de style néo-classique...

En face de l'église
aux N°5 et n°8 ces maisons en briques ont des baies à linteau droit en grès, un pignon libre avec épis et une bâtière de tuiles.
au N°9 légèrement différente de deux maisons précédentes, celle-ci possède une façade complètement transformée grâce à un nouveau revêtement.







Le Château de Savenel
Du nom de ses premiers détenteurs, l’ancien couvent des carmes déchaussés fut acquis en 1685.
Ils le firent ceinturer d’une muraille en briques et le dotèrent d’une chapelle. Vendu à la Révolution française, il subsiste un corps de logis des XVIème et XVIIème siècles, dominé par le volume carré d’une tour.
Ce logis fut l’objet d’aménagements au XIXème siècle et d’une reconstitution du 2ème niveau et de la majorité des percements selon une gravure du XVIIIe siècle. Ces derniers aménagements ont été effectués par S. Brigode en 1960-1961.
En face du logis, les restes des dépendances ne comprennent plus que deux ailes en L abritant une remise à voitures et un logis secondaire.
La ferme ne comporte plus qu’une grange en long, flanquée d’annexes en L (XVIème-XVIIème siècles).
La conciergerie, près de l’entrée, fut modifiée dans la 2e partie du XIXème siècle sur un noyau de 1718.
On accède à l’ensemble par un grand portail baroque des années 1700.
Le château de Savenel est protégé comme site depuis 1948 et 1961.













Le château de Nethen
Le château et ses bâtiments de ferme remontent aux XVIIIe et XIXe siècles. Les vastes travaux entrepris au XIXe siècle en font un beau témoin de l’éclectisme à la mode dans la seconde moitié de ce siècle.

La motte
L’origine de la motte de Néthen remonterait au début du XIe siècle quand des troubles sévères opposèrent le prince-évêque de Liège au duc de Brabant. La motte est attestée dans un acte de 1371. Participant à un réseau de tours-vigies jalonnant une enclave liégeoise en terre brabançonne, elle demeure un témoin de choix pour l’histoire militaire.
Le site a été classé en 1994.

Rue de Beaumont au N°26, "La Houlotte" ou "Uilenhof" fut construite à la fin du XVIIème siècle.
Cette ferme en L possède un logis à deux niveau fait de briques et de grès. Ainsi que des étables contiguës en L également. L'arrière du bâtiment principal a été totalement modifié.

Rue de la Cortaie au N°52, nous pouvons voir ici une maison basse en briques, du début du XIXème siècle, qui possède un noyau plus ancien. Le rez-de-chaussée surélevé nous offre la possibilité d'admirer un splendide perron.