Office du Tourisme
de
Grez-Doiceau
Tourisme de
Grez-Doiceau
Tourisme de
Grez-Doiceau

Nl   En

Saint-Georges 2019


   Info & programme | Brocante | Rallye équestre | Samedi | Dimanche | Le dragon | Histoire | Retrospective  

Retrospective

Les festivités de la Saint-Georges à Grez-Doiceau se déroulent toujours le WE qui suit la date de la fête de saint Georges qui est le 23 avril.

2001 fut l'année où l'Office du Tourisme a remis à l'honneur cette fête traditionnelle en respectant et en mettant en valeur le caractère religieux de cette manifestation par la procession du matin et de la fête populaire par les activités de l'après-midi.
Que ce soit le marché du terroir qui met à l'honneur nos produits régionaux ou la présence d'artisans et d'associations locales, la fête a depuis lors pris de l'ampleur.

En 2006 les festivités prirent une nouvelle dimension avec l'arrivée et de spectacles de rue.
La journée se terminant par l'évocation du combat de Saint-Georges contre le dragon dans une mise en scène équestre et musicale.
Depuis, ce combat fait office de point final à ce Week End.

En 2007, en évocation de la glorieuse époque médiévale de Grez, un grand banquet est organisé le vendredi soir.
Ce fut la première édition du banquet des baillis, spectacle médiéval dînatoire.

En 2008 une grande animation sportive et ludique, le Georg'Athlon se déroule au cours de la journée du samedi où
les jeunes et moins jeunes se retrouvent dans une ambiance amicale.

En 2009, après un barbecue qui servi de lien entre les activités du samedi après-midi et du samedi soir, un
Quiz musical a permis aux spécialites et à ceux qui le sont moins de se mesurer dans un domaine moins "physique".
Tout au long de la journée du dimanche un marché médiéval où le folklore et les métiers traditionnels du moyen-âge sont mis à l'honneur enchante les visiteurs.

2010 fut une année de consolidation des différentes activités et une redéfinition des espaces dans le centre du village rendu piétonnier à l'occasion de cette fête.

2011 fut une année remarquable à plusieurs titres.
En effet, outre le temps exceptionnel dont cette fête fut gratifiée, les nombreuses attractions existantes se sont enrichies de nouvelles animations associant à la fois le ludique et le culturel.
Citons :
- Une participation de cinégrez avec diffusion d’un film dans le thème médiéval destiné aux plus jeunes
- Plusieurs parcours cyclo-tourisme accessibles aux familles mais également aux cyclistes avertis
- Un stage de danses de la Renaissance et contredanses anglaises animé par une chorégraphe de renommée internationale
- L’installation d’un camp médiéval avec reconstitution des us et coutumes de l’époque ; initiations au combat en armure, tir à l’arc, tir de trait à poudre, échoppes multiples et bien d’autres encore
- Participation de nos amis d’outre-manche avec l’installation d’un « English corner » présentant la région du Kent et ses produits régionaux
- L'organisation d’un rallye équestre au cours duquel les participants ont pu découvrir, tout au long d’un parcours de douze kilomètres, le charme des campagnes gréziennes.

En 2013, les festivités de la Saint-Georges furent reconnues comme faisant partie du patrimoine immatériel du Brabant-Wallon.

En 2014, le traditionnel "Banquet des baillis" fut remplacé par une "Nocturne médiévale" qui s'est déroulé le samedi de 14h à 22h et qui a spécialement été orienté vers des spectacles et animations destinées aux familles. Ces animations bien qu'ayant fait la part belle aux enfants sont loin d'avoir déplus aux parents et cette première édition fut un véritable succès.
La journée du dimanche, après les animations, spectacles de rue et le combat du dragon, s'est terminée en douceur dans une ambiance jazzy au "bar à bulles".

En 2015, le marché médiéval fut remplacé par un espace médiéval complet dédié aux spectacles et démonstrations médiévales.
Au cours du samedi après-midi, qui fut plus spécialement orienté vers les enfants, un atelier fut organisé sur le thème médiéval où ils purent découvrir: une forge, une boulangerie à l’ancienne et le campements médiéval.
La compagnie écossaise, les Highland Warriors, impressionnèrent les spectateurs en défilant au son de leurs cornemuses.
Un spectacle de jongleurs de feu termina l’après-midi avant que ne débute le bal folk animé par le groupe m’zef qui fit danser le public sur des airs celtiques.
D'un autre côté, au cours du samedi soir, le grand quiz musical organisé par l’asbl G-Move rencontra toujours le même succès .

Les différents spectacles de rue se déroulèrent le dimanche après-midi où le public pris part à la création d'une grande fresque murale.
Le géant Baudouin IV de Ath défila avec les géants du village et fut suivi par le traditionnel combat de saint Georges contre le dragon.
La soirée se termina au bar à bulles sur des airs de musique jazz.

En 2016: le club "Runnin'Grez" organisa son premier jogging de la Saint-Georges "La George's corrida". qui rencontra un succès au delà des attentes des organisateurs.
En effet, quelque 385 participants se sont lancés dans une boucle de 3km dans le centre de Grez qu'il leur était possible de parcourir 1, 2 ou 3 fois en fonction de leur capacité.

Les activités du samedi et du dimanche, malgré une météo un peu hésitante, n'ont pas manqué de ravir les spectateurs par leurs diversités.
Le campement médiéval et ses nombreuses animations se sont vu adjoindre une équipe de forgerons spécialisés dans le cerclage de roues à l'ancienne. Ce métier aujourd'hui délaissé mais particulièrement spectaculaire a permis de revoir combien la forge jouait un rôle essentiel dans notre façon de vivre dans un temps pas très éloigné de nous.
Mascha et son spectacle équestre tout comme John-John ont une nouvelle fois impressionné les visiteurs.
Tous les artistes, les géants ainsi que la troupe de djembés ont escorté le comte de Werner accompagné de ses hommes en armes et de sa cour jusqu'à la place où saint Georges vainquit une nouvelle fois le dragon.

En 2017: Pour palier au manque manifeste de place de parking dans le centre du village, deux parkings de délestage ont été installé avec une navette gratuite qui déposait, au rythme de tous les vingt minutes, les visiteurs en plein centre des festivités.
Cette navette a rencontré un franc succès.

En 2018: Le vendredi, la George’Corrida attira un public de plus en plus nombreux, autant adulte qu’enfant.
Le samedi après-midi, une animation originale fut proposée sous la forme de balades en segway dans les campagnes avoisinantes.
Le soir, après un après-midi d’animation dans le cadre de l’espace médiéval, la soirée se clôtura par un spectacle équestre de la compagnie Tiguidap tandis que démarrait le 10ième quiz musical de la Saint-Georges.
Le dimanche, des artistes de rue se produisirent en rue tandis que les géants de Grez et Néthen défilèrent avec un invité de marque : « Georges Delizée », géant de Flobecq.
Sur l’espace médiéval, l’association « Les fers savoir » présenta son savoir-faire dans le domaine de la ferronnerie d’art.
En fin de journée, le combat de saint Georges se déroula avec une nouvelle scénographie adaptée pour mettre en valeur les différents acteurs de ce spectacle : les nobles, le moine annonciateur, saint Georges et ses hommes en armes, le dragon, ses barbares et joueurs de djembé.